• Aujourd'hui, Zaza est dans la peine. Ce matin, son Snoopy, son compagnon, son ami, est parti au Paradis des animaux. Malade depuis déjà plusieurs jours, il y avait un mieux et elle a pu le ramener chez lui. Malheureusement, il était très fatigué et il s'est éteint auprès d'elle, dans son environnement familier. Elle a pu l'accompagner dans ses derniers moments. Il repose maintenant dans le jardin où il a partagé de bons moments avec Zaza et les minous. Elle en parle ICI. Nous sommes de tout cœur avec toi, Zaza, car nous savons tous combien c'est douloureux de perdre nos compagnons à quatre pattes.

    Adieu, Snoopy, et fais plein de caresses à mon petit Never que tu as rejoint là-haut, à Caresse, la minette de mes petits-fils, et à tous les autres qui t'ont précédé.

    Et à toi, Zaza, nous t'embrassons bien fort.


    5 commentaires
  • Il ne m'arrive que très rarement de mettre ici autre chose que les péripéties quotidiennes et palpitantes de la vie  trépidante de  ma Calinette. Mais aujourd'hui, je fais une exception pour vous parler de Claudine, du blog Ma Psy et moi ... Pourquoi ? Claudine est une femme que j'apprécie beaucoup pour son humour, parfois décapant, pour ses réflexions de quinquagénaire dans lesquelles il m'arrive de me retrouver, pour l'attention qu'elle porte à ses ami(e)s de la blogosphère, dont j'ai le plaisir de faire partie, pour les échanges que nous avons parfois par mail et ceux que nous partageons sur son blog, pour sa fidélité à mes propres blogs sur lesquels elle met des commentaires pertinents et sincères et pas uniquement pour me faire plaisir.

    Claudine a écrit un livre sur son cheminement thérapeutique avec une psychothérapeute, car elle n'arrivait pas à sortir de la dépression dans laquelle elle s'était embourbée après toute une série de déboires professionnels et personnels. Vous allez sans doute penser que ce doit être ennuyeux comme tout de lire ce genre de chose. Et bien pas du tout. Et c'est là qu'est la force de Claudine. Elle démystifie totalement l'image que l'on se fait de ce genre de thérapie. Elle raconte avec beaucoup de légèreté et d'humour, avec beaucoup d'émotion aussi, son cheminement, tant intérieur que durant les séances, et l'on n'a de cesse de connaître la séance suivante, car chaque épisode correspond à une séance. Ce petit livre (126 pages) se lit très facilement. Vous pouvez d'ailleurs en avoir un aperçu sur le site de l'éditeur où l'on peut lire les 20 première pages.

    C'est ici

    Lorsque vous aurez lu l'extrait et les avis des lecteurs si, tout comme moi, il vous a plu et que vous désirez connaître la suite, vous avez plusieurs possibilités pour l'acquérir : soit le télécharger directement sur le site de l'éditeur, soit le commander en version papier sur le même site ou sur Amazon.fr, soit le commander chez votre libraire préféré s'il ne l'a pas déjà.

    Je lui fais de la pub ? Oui, absolument (et je n'y ai aucun intérêt pécuniaire). Parce que écrire ce livre a été pour elle une façon de continuer sa thérapie, de dédramatiser et celle-ci et les embûches de sa vie. Parce qu'il lui a fallu du courage pour dévoiler ainsi une partie très sensible de son histoire personnelle au vu de tout le monde, particulièrement des personnes qui la connaissent, famille, amis, relations professionnelles ou autres. Parce qu'elle n'a rien attendu de personne pour faire éditer ce livre, édition qu'elle a payée de ses propres deniers. Parce qu'elle s'est battue et débattue avec l'éditeur pour faire toutes les corrections nécessaires. Parce qu'elle nous a fait vivre toutes ces péripéties sur son blog, qu'elle a d'ailleurs ouvert pour parler de tout ceci. Parce que tout le mal que je lui souhaite c'est d'en vendre un maximum d'exemplaires pour arriver à rentrer dans ses fonds, car il faut savoir que la part de vente de chaque livre qui lui revient est vraiment minime. Eh non ! ça ne rapporte pas beaucoup d'écrire un livre si l'on n'est pas soutenu derrière par un éditeur qui a les moyens de faire un grand tapage médiatique autour.

    Et parce que son livre est bon, que j'ai aimé le lire et que ... CLAUDINE LE VAUT BIEN !!!

    Merci si vous avez lu jusqu'au bout. J'espère ne pas vous avoir ennuyé(e)s mais, après mûre réflexion, j'ai décidé que cela en valait la peine.

     


    10 commentaires
  • Aujourd'hui, je laisse la parole à Pascale.

    Oui, aujourd'hui c'est moi qui parle. Parce que aujourd'hui je suis très en colère, outrée, scandalisée par la c.....ie et la méchanceté humaine. Je m'explique.

    Je viens de faire un petit tour de blogosphère et visiter les blogs animaux amis. Je suis passée chez Pupucefreewoman et l'article que je viens d'y lire me met dans une colère noire. Beaucoup d'entre vous la connaissent avec tous ses beaux minous, ses chevaux et ses biquets. Pour ceux qui ne la connaissent pas, l'une de ses biquettes a donné naissance il y a peu à deux jolis bibis, Fredy et Fredo, mais elle est malheureusement morte peu de temps après. Pupuce et Chèrétendre se sont donc occupés  de ces deux petits bouts, les dorlotant, les chouchoutant, les nourrissant au biberon, faisant au mieux pour remplacer la maman si vite disparue, avec tout l'amour dont ils sont capables, et il est très grand. Et bien la nuit dernière, des c.....ds ont tué le petit Fredo à coups de gourdin et on emporté son corps ! Pupuce et Chèrétendre n'ont retrouvé que l'arme du crime, car c'est bien ce dont il s'agit. Vous vous rendez compte ? A coups de gourdin !!! Pauvre petit animal innocent ! Comment peut-on oser faire une chose pareille ??? Pupuce dit que c'est probablement pour le manger. Mais même si j'avais faim, je n'irai pas tuer un animal sans défense, en plus de cette manière ! C'est une idée qui ne me viendrait même pas à l'esprit. Je pense que la ou les personnes qui ont osé faire une chose pareille sont des assassins au même titre que pour un autre crime et qu'ils ont fait cela sans doute parce qu'ils voient d'un mauvais œil que l'on puisse vivre avec tous ces animaux. C'est, en tous les cas, mon avis qui bien sûr n'engage que moi. Il est vrai que certains sont déjà capables de faire du mal, et même bien pire, à des enfants, alors pensez ! des animaux !!! Comme la nature humaine peut donc être mauvaise !

    Un grande pensée à Pupuce et Chèrétendre.


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique